Dear America

Voici le film le plus anti-cinématographique et le plus passionnant que l’on puisse voir. Adaptant le recueil» Dear America », publié par la New York Vietnam vétérans memorial commission, Bill Couturie fait un film à partir des lettres envoyées par les « boys » engagés au Vietnam à leur famille, parents, épouse, fiancée, amis, etc. « Dear America – Lettres du Vietnam » présente une soixantaine de lettres sélectionnées dans le livre et lues, en ordre chronologique, par une poignée de comédiens illustres, autant dans la version américaine que française. Lues en voix off, sans que lesdits « stars »apparaissent, puisque, sur l’écran, défilent des photos des auteurs des lettres, des films amateurs parfois tournés par eux, des films d’archives officielles ou privées, des documents filmés par les équipes de NBC News, etc. Et le film est ponctué de bilans annuels des pertes, montrant l’engrenage de l’horreur et du carnage.

Bob Dylan58 000 Américains sont morts au Vietnam ! La musique qui accompagne ces mots et ces images est signée Bruce Springsteen, The Doors, The Rolling Stones, Bob Dylan ou encore – Jimi Hendrix. Et devant ce plaidoyer (implacable, mais sans complaisance vers le mélo) pour une génération perdue, on sent sa gorge se serrer et le besoin de réfléchir sur la nécessité de faire la guerre. Sujet encore plus brûlant aujourd’hui qu’à l’époque de la réalisation de cette oeuvre unique.

Une pensée sur “Dear America

  • 17 mai 2018 à 15 h 01 min
    Permalink

    Intéressant, le film donne vraiment envie.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *