E-liquide : attention aux composants

Les fumeurs ne sont pas les seuls à être séduits par la cigarette électronique. Les non-fumeurs sont également attirés surtout depuis que les e-liquides proposent des parfums gourmands. Attention toutefois de bien vérifier les composants du liquide vapoté pour éviter les dangers.

De quoi se composent les e-liquides ?

Avant d’acheter un kit e cigarette pour femme, il est important de s’intéresser aux différents composants utilisés dans la formulation du liquide à vapoter. Cela vise à s’assurer que vous n’êtes allergique à aucun des ingrédients mentionnés. La formule basique se compose de :

  • Propylène glycol ou glycérol
  • Glycérine végétale
  • Arôme
  • Nicotine
  • Alcool

Les deux premiers sont les bases principales d’un e-liquide. Dans un flacon, leur teneur peut être équilibrée ou non. Il arrive effectivement que le taux de glycérol soit supérieur au taux de glycérine végétale et vice-versa. Il est même possible de trouver des liquides 100 % VG et donc qui contiennent exclusivement de la glycérine végétale.

En ce qui concerne l’arôme, il peut être naturel ou artificiel selon les cas. Il est important de bien lire cette mention afin d’éviter les crises allergènes. Si, par exemple, vous êtes allergique à la menthe, éviter de vapoter un liquide mentholé et ce, que le parfum soit naturel ou non. De nos jours, on retrouve de plus en plus de saveurs parfois très gourmandes. C’est la raison pour laquelle de plus en plus de personnes sont séduites y compris les jeunes.

Pour ce qui est de la nicotine et de l’alcool, leur présence dans la formulation d’un e-liquide est facultative. En effet, ce sont des composants optionnels et encore, leur teneur est strictement réglementée. Il faut alors savoir que le taux autorisé de l’alcool est de 1 % tandis que la teneur maximale autorisée pour la nicotine est de 20 mg/ml.

Comment choisir ses e-liquides ?

L’un des avantages du vapotage c’est qu’il est possible de changer régulièrement de liquide. Il faut simplement veiller à changer également la mèche pour que les saveurs ne se mélangent pas. Pour choisir les meilleurs e-liquides, il faut se baser sur quelques points :

  • Le goût : c’est le critère de décision qui influe le plus sur la décision des vapoteurs. En effet, il ne servirait à rien de vapoter un liquide qu’on n’aime pas. Aujourd’hui, on retrouve une très large palette de parfums comme les exotiques, les fruités, les boisés, les épicés, les chocolatés, … Il est également possible de trouver des e-liquides saveur tabac pour les plus accros.
  • Les composants : vous devez d’abord écarter les parfums auxquels vous êtes allergique. Vous devez ensuite choisir entre e-liquide non-nicotiné et e-liquide nicotiné. Si vous voulez de la nicotine, à quelle teneur la voulez-vous. Sachez que les 20 mg/ml est le seuil maximal autorisé. On trouve toutefois des flacons avec des taux plus faibles donc à vous de voir quelle teneur vous souhaitez. De même, il faut savoir si vous voulez un e-liquide alcoolisé ou non. Vous pouvez également opter pour un liquide 100 % VG qui est plus sucrée, mais dont la saveur est plus aérienne puisque cette base génère beaucoup plus de vapeur. Les e-liquides se composant principalement de glycérol, quant à eux, offrent une saveur plus prononcée et un hit plus puissant. Le seul bémol c’est que les puissants hits peuvent irriter la gorge et engendrer une déshydratation buccale et du corps. Ces effets secondaires disparaissent toutefois rapidement et ne sont pas réellement dangereux pour la santé.
  • La transparence : pour s’assurer qu’un e-liquide ne soit pas dangereux pour la santé, vous devez pouvoir trouver et lire facilement la notice. D’après le règlement européen n°1272/2008, les e-liquides doivent être classifiés, étiquetés et emballés correctement. La première chose à faire c’est donc de lire l’étiquette et de comprendre ce qui se dit. En règle générale, les différents composants sont faciles à comprendre. Par contre, les icônes ne sont pas systématiquement comprises et peuvent laisser perplexes. Il faut alors savoir que lorsqu’un e-liquide nicotiné affiche un losange rouge avec un point d’exclamation dedans, cela signifie que le contact du liquide sur la peau est nocif et qu’il faut vite se laver au savon et à l’eau. Quand le dessin affiche une tête de mort dans le losange rouge, cela signifie que le contact du liquide brut avec la peau est toxique et que des mesures de décontamination d’urgence doivent être prises. Dans les deux cas, il faut stocker les e-liquides hors de la portée des enfants, dans des endroits sûrs et sécurisés.
  • Les composants douteux : certains e-liquides contiennent des substances toxiques et cancérigènes qu’il faut à tout prix éviter. Il s’agit notamment de l’huile de vitamine E, du diacétyl, de l’ambrox et du parabène. Il faut également éviter les liquides contenant du THC, le composant actif du cannabis qui est très nocif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *