Les bonnes pratiques pour gérer le matériel informatique d’une entreprise

Tout comme la comptabilité, la gestion des aspects informatiques d’une entreprise est un élément crucial pour la bonne santé de cette dernière.

Découvrez les conseils et bonnes pratiques de l’entreprise de prestation informatique Proselis pour bien gérer votre parc matériel et logiciel.

Lister l’ensemble des équipements qui composent le parc informatique

Pour gérer efficacement et optimiser le fonctionnement de votre parc informatique, il faut d’abord en avoir une bonne vision d’ensemble pour rationnaliser vos actions. Cela permettra d’identifier des points faibles, d’anticiper les remplacements de matériel par lot et donc de faire des économies et de rationnaliser certains équipements pour les mettre à jour tous ensemble d’une traite.

A partir de cette vue d’ensemble, il sera possible de mettre en place des interventions à l’échelle du parc informatique.

Le suivi des licences logicielles

Autre ressource du parc informatique : les logiciels. Que ce soit pour la bureautique, la communication, la comptabilité ou la production de richesse, les équipements informatiques sont accompagnés de ressources logicielles. Ces dernières sont généralement gérées via des licences qui peuvent parfois s’avérer onéreuses. Il n’est pas rare d’oublier certains logiciels dont on se sert finalement peu.

Il est recommandé sur ce point de procéder à un inventaire exhaustif des logiciels, licences associées et les coûts que cela représente. Posez vous régulièrement la question de l’utilité du renouvellement des différentes licences afin de ne pas payer dans le vide. Il est par ailleurs aujourd’hui possible de récupérer des accès à des logiciel à distance via un fournisseur qui installe sur son poste l’outil et ne fournit qu’un accès. Cela permet d’éviter d’avoir à gérer l’installation et la maintenance en elle-même.

Organiser efficacement la maintenance matérielle et logicielle

Un parc informatique doit être tenu à jour régulièrement pour plusieurs raisons. D’abord, cela permet de sécuriser les machines contre d’éventuelles attaques ou panne. Rester dans la dernière version stable assure également une meilleure comptabilité entre les différents équipements. Enfin, c’est tout simplement une question de performance.

Tous les ans, de nouveaux logiciels et matériels plus efficaces sont disponibles sur le marché. En restant au top, on s’assure que l’informatique ne devienne pas un frein aux processus de l’entreprise. Cela se traduit donc par des gains de productivité.

Garantir une bonne sécurisation des données

Les données sont le « sang » d’un circuit informatique. Factures, comptes, fichiers de travail, livrables, informations de management… En cas d’accident, de panne ou de piratage, celles-ci peuvent disparaitre. Il est indispensable de structurer un réseau de sauvegarde efficace pour éviter toute perte qui pourrait s’avérer dramatique pour l’entreprise.

D’une façon générale, les données ne doivent pas être stockées sur les machines de travail. On peut donc passer par un serveur au sein de l’entreprise, relié par un réseau interne.

Il est recommandé de doubler cela par une copie de l’ensemble des données dans un espace de stockage distant afin de garantir une récupération de la donnée en cas de vol du serveur par exemple.

 

En fonction de la taille de votre parc et de vos compétences, il peut être souhaitable de faire appel à une prestataire qui vous accompagnera dans l’architecture de votre réseau interne, dans la mise en place de vos équipements et matériels ainsi que dans l’organisation des processus de maintenance informatique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *