Pourquoi faire diagnostiquer la façade de sa maison?

La façade fait partie des éléments de la maison les plus exposés aux agressions. Au fil des années, elle est soumise aux intempéries répétitives, aux variations climatiques et à l’attaque des champignons parasitaires. Cependant, tout ceci n’est pas sans incidence sur son état. C’est pourquoi il importe de l’entretenir régulièrement. Avant la réalisation des travaux, une évaluation de son état devra néanmoins être réalisée. Mais pourquoi opérer un diagnostic de la façade de sa bâtisse ? Nous répondons à cette question dans les lignes qui suivent.

Dans quelles mesures effectuer un diagnostic de sa façade ?

Avant d’entamer des travaux de façade, il est crucial de diagnostiquer la structure. C’est notamment le cas si vous habitez une maison individuelle ou un immeuble en copropriété. Le diagnostic a tout son intérêt d’être. Mais pour ne rien laisser au hasard, il est plus judicieux de le laisser aux soins d’un façadier professionnel. Concrètement,  cette opération permet d’évaluer l’état général des murs extérieurs et, en conséquence, de prendre les mesures adéquates. Mais quand faire diagnostiquer sa façade ?

Le diagnostic de façade est à envisager quand la détérioration des pierres ou des briques est constatée. C’est aussi le cas lorsque les joints commencent à s’effriter et lorsque la peinture ou les enduits se détachent du support.  Il est également entrepris au moment où vous découvrez des traces d’usures autour des volets et l’encadrement de vos portes et vos fenêtres.

Enfin, la formation des fissures devra vous alarmer. Si souvent elles ne sont que superficielles, il ne faut pas attendre qu’elles prennent plus d’ampleur avant de les colmater. Dans la majorité des cas, elles résultent de la malfaçon de l’ouvrage. Parfois encore, elles témoignent des problèmes d’infiltration d’eau.

Que peut révéler le diagnostic de la façade ?

Comme vous l’aurez compris, le diagnostic permet a priori de détecter les différentes pathologies qui affectent la façade et de mesure leur ampleur. Les soucis qu’il révèle peuvent d’ailleurs être de nature différente.

À titre d’exemple, il permet de déterminer la profondeur d’une fissure. Le diagnostic permet aussi de savoir si elle est infiltrante ou non, si elle est dangereuse ou non. Dans tous les cas, il convient de les réparer au plus vite afin de préserver la solidité de la structure. Ainsi, il est conseillé de faire appel à cet artisan façadier dans le Loiret qui est un spécialiste dans ce domaine.

En outre, le diagnostic est entrepris afin de déterminer l’origine des maux dont souffre la façade. Par exemple, il permet de déterminer si l’humidité est chronique. C’est le cas lorsque des salpêtres ou  des moisissures apparaissent. Il existe actuellement des solutions innovantes pour mettre fin à ces soucis.

De façon générale, le diagnostic de la façade est effectué pour qu’on ait une idée de la nature des travaux à réaliser. Parfois, un simple nettoyage suffit pour redorer la façade. Dans certains cas, l’exécution des travaux de ravalement de façade est nécessaire pour sa restauration. De ce fait, le diagnostic devra être abordé avec beaucoup d’attention.

En bref, le diagnostic est la première étape de tout ravalement de façade. Il permet de détecter les défauts de cette dernière, mais aussi de déterminer leur étendue. Sa mise en œuvre devra être réservée à un artisan façadier. Sachez qu’à l’issue de son intervention, il vous remettra un devis. Ce document est indispensable en ce sens où il vous tiendra informé des travaux à effectuer et de leurs coûts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *