Quelques conseils pour bien choisir un profilomètre

Le profilomètre est un instrument permettant de mesurer le relief d’une surface à une échelle nanométrique. On l’utilise surtout pour peaufiner la finition d’un produit. Cet appareil trouve donc sa place dans le circuit de fabrication de nombreuses marchandises. Néanmoins, il en existe plusieurs variétés. Les futurs utilisateurs doivent orienter leur choix  selon la tâche à accomplir.

Le profilomètre : un appareil pratique dans divers secteurs

Toutes les entreprises doivent soigner la présentation de leurs produits. Effectivement, les consommateurs sont de plus en plus exigeants concernant la qualité des articles qu’ils achètent. Afin d’accroître les ventes, il est donc crucial de peaufiner la finition des marchandises proposées.

Dans de nombreux secteurs, les entrepreneurs se dotent d’appareils sophistiqués pour ne pas négliger ce détail. Le profilomètre figure parmi les instruments les plus utilisés. Cet outil sert à évaluer la micro-géométrie d’une surface. Il permet d’obtenir une surface parfaitement lisse et ce dispositif est principalement employé dans l’industrie aéronautique et automobile.

Néanmoins, les rugosimètres servent principalement à obtenir des mesures précises. Les informations récoltées donneront les moyens d’éliminer les aspérités d’un matériau. Ce genre d’appareils est indispensable pour réaliser un contrôle qualité des produits finis. Les objets qui présentent des défauts pourront alors être retirés des lots livrés aux clients. De cette façon, les enseignes parviennent à préserver leur image de marque.

Choisir son profilomètre selon ses besoins

Il existe de nombreuses variétés de profilomètres sur le marché. Les rugosimètres à contact sont les plus répandus. Ces appareils sont assez simples à utiliser et leur usage ne requiert pas de connaissances techniques. Ces dispositifs sont équipés d’une pointe en diamant. Cette dernière va effleurer la surface de l’objet pour détecter les saillies. Ce mode d’utilisation favorise toutefois l’apparition des rayures. Dans ce contexte, ils ne sont pas recommandés lorsque le matériau à profiler a une faible densité.

Les profilomètres optiques ont été conçus pour pallier les défauts des modèles à contact. Ces variantes sont dotées d’une caméra CDD et de plusieurs réflecteurs. Ces bijoux de technologie permettent de profiter d’une meilleure précision. Les aspérités seront détectées et mesurées grâce à la réflexion de la lumière. Le profilage prend moins de temps. Toutefois, un calibrage s’impose avant chaque opération.

Afin de se procurer ce type d’appareils, il est conseillé de s’adresser à des fournisseurs ou à  des distributeurs agréés. Les modèles en vente doivent respecter la norme ISO 25178. Celle-ci atteste la fiabilité des mesures obtenues.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *