Ce qu’il faut savoir sur les caisses et terminal de paiement

Pour exercer une activité professionnelle commerciale de façon adéquate, il est indispensable de s’équiper en terminaux de paiement. Les caisses enregistreuses constituent les matériels d’encaissement classiques utilisés dans les commerces. Toutefois, compte tenu de la diffusion de nouveaux outils de règlement tels que les cartes bancaires, on retrouve de plus en plus les terminaux de paiement électronique au comptoir des boutiques. Ceux-ci viennent en complément de la caisse pour faciliter les transactions monétaires.

 Les terminaux de points de vente

La plupart des points de vente physiques, magasins et surfaces, recourent aux caisses enregistreuses et terminaux pour comptabiliser les achats. Ceux-ci sont les deux équipements qui font traditionnellement office de terminaux de points de vente.

La caisse enregistreuse, comme l’indique son nom, est un appareil destiné à l’enregistrement des achats de la clientèle et à l’encaissement des espèces. Elle est généralement dotée d’un calculateur, d’un clavier, d’un écran, d’un tiroir-caisse et d’une imprimante. C’est le principal outil de travail du caissier. Autrefois limitée au rôle de simple outil d’encaissement, la caisse a considérablement évolué au niveau de ses fonctionnalités. Désormais, elle aide le commerçant à mieux gérer ses stocks et sa comptabilité. Trois modèles sont présents sur le marché :

  • La caisse enregistreuse numérique
  • La caisse alphanumérique
  • Et la caisse enregistreuse tactile.

Pour permettre aux acheteurs de se servir des supports de règlement magnétiques, le caissier dispose également d’un terminal de paiement électronique. Les fabricants industriels en proposent deux types : les terminaux de paiement électronique fixes et les terminaux de paiement électroniques portables. Les lecteurs de chèque sont identifiés également comme des terminaux de paiement.

Les différents modèles de caisses enregistreuses et leurs spécificités

Qu’il s’agisse d’un modèle simple ou moderne, les caisses enregistreuses présentent l’intérêt de limiter le temps d’attente au comptoir et de délivrer rapidement les factures.

La caisse enregistreuse numérique

C’est le spécimen de caisse le plus simple qu’on puisse retrouver sur le marché. Elle possède notamment des options basiques de calculs pour rendre aisé les paiements. Outre les reçus, elle peut vous servir à produire des rapports périodiques qui retracent le fil des achats.

La caisse enregistreuse alphanumérique

Les capacités techniques de la caisse alphanumérique sont un peu plus étendues que celles du modèle précédent. Elle offre par exemple la possibilité d’imprimer les tickets de caisse suivant la nature du produit objet de la vente.

Ce matériel dispose également d’un clavier pour vous aider à saisir les caractéristiques des articles vendus. Le gérant peut en user par ailleurs pour obtenir des rapports financiers de gestion, apprécier les statistiques commerciales sur une période donnée.

La caisse enregistreuse tactile

C’est le modèle de référence employé dans la plupart des surfaces de vente à l’heure actuelle. Il est équipé de paramètres qui permettent d’adapter la gestion commerciale selon le type d’activité considéré. Vous pourrez donc vous fier à cet appareil que vous soyez restaurateur, libraire, charcutier, etc.

Mieux, vous pourrez l’utiliser pour tout un éventail de tâches professionnelles : suivie des stocks, gestion des commandes, etc. Il peut être connecté aux terminaux de paiement, ce qui le rend indispensable dans les supermarchés et grandes surfaces.

Les terminaux de paiement

Au sein des terminaux de paiement, on distingue les terminaux de paiement électronique (TPE) et les lecteurs de chèque.

Deux gammes de terminaux de paiement électronique sont présentes dans le commerce actuellement : les TPE fixes et les TPE portables. Parmi ces derniers, on retrouve les modèles à infrarouge ou à ondes radio.

Ces appareils sont conçus pour faciliter les règlements dématérialisés via les cartes bancaires ou cartes à puce. Par leurs fonctionnalités, ils permettent notamment de déchiffrer et enregistrer les informations contenues sur une carte. Ils sont généralement composés d’un processeur, d’une imprimante, d’un écran d’affichage, d’un clavier, d’une mémoire interne. Ils peuvent être connectés comme périphériques à une caisse enregistreuse tactile pour optimiser le travail du caissier. Leur grand avantage est de sécuriser les opérations monétaires. Ils appuient aussi les gestionnaires de magasins dans les travaux comptables.

Les lecteurs de chèque servent à renseigner les chèques et rendre disponibles les bordereaux à transmettre à la banque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *