Collectivités territoriales, ce qu’il faut retenir pour 2019

Pour l’horizon de 2019, la reforme financière touchant les collectivités territoriales est en passe d’être votée. Mais, la question que tout le monde se pose c’est en quoi consiste exactement cette reforme ? Quels sont les allègements que l’on puisse espérer de cette nouvelle réforme ? Les réponses dans ce qui suit.

Un allègement fiscal à la clé

Pour le bonheur des ménages mais aussi de l’ensemble des collectivités, la réforme pour 2019 a pour objectif de baisser les impôts jusqu’à environ 6 milliards d’euros, et cela malgré la hausse des taxes sur le carburant et le tabac. Cela s’explique certainement par la baisse de la taxe d’habitation d’environs 80% mais aussi de la suppression des cotisations pour les heures supplémentaires.

A noter que cette réduction n’est autre que la continuité d’une réforme déjà mise en place depuis 2008. Les personnes pouvant bénéficier de ces allègements sont éligibles en fonction de leur revenu actuel. Effectivement, ces allègements fiscaux feront des heureux mais aussi des perdants. Pour le cas des entreprises, leur baisse d’impôt s’élève à la réduction de l’impôt sur la société qui est de 33,3% l’année dernière pour atteindre les 31% cette année. Vous pourrez découvrir davantage sur ces réformes et les avantages qu’elles vont procurer en cliquant ici.

Une bonne maîtrise des dépenses

D’ici 2019, le gouvernement avait annoncé que le PIB devrait atteindre les 1,7%. Cela s’explique certainement à l’année noire dont le ministère des Finances devra faire face pour ce qui est des finances publiques. Il faut aussi comprendre que la réduction du déficit public sera maintenue comme ce que la prévision avait indiqué. Cette dernière a enregistré une hausse de 0,4 point contrairement au chiffre prévisionnel déjà établit auparavant.

Si nous sommes aujourd’hui devant une telle prouesse c’est parce que les dépenses ont été bien gérer et certaines classes sociales ont dû se serrer la ceinture. Les efforts sont de partout, allant du gel des pensions de retraites, des allocations familiales et des aides au logement qui ne connaîtront qu’une revalorisation de 0,3% pour cette année. Le revers de la médaille c’est que l’inflation par ailleurs connaîtra une hausse de 1,3%. Certes, cela fera des économies, aux alentours de deux milliards d’euros, mais devant l’inflation, certaines parties se sentent délaisser.

Voilà quelques points à mettre en exergue pour 2019 en matière de reforme au niveau des collectivités territoriales, surtout sur le plan financier. Si vous avez des questions à ce sujet, n’hésitez pas à consulter le site dédié à cet effet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *