Le cashback, c’est quoi au juste ?

Gagner de l’argent en réalisant ses achats sans changer ses habitudes ? C’est possible avec le cashback ! Largement démocratisé aux États-Unis, nous vous disons tout sur ce concept encore trop méconnu en France.

 

Le cashback, définition

Le cashback est un terme anglais qui signifie en français « remise d’argent ». Le principe est simple, contrairement aux promotions classiques qui vous permettent d’économiser en rabaissant le prix d’origine, le cashback vous permet de bénéficier d’une remise après votre achat. L’ensemble de vos remises s’accumulent dans une cagnotte que vous pouvez ensuite transférer sur votre compte en banque.

cashback-comment-ca-marche

 

Un peu d’histoire

Le cashback a été créé en 1970 aux États-Unis par les établissements bancaires afin d’inciter les porteurs de cartes de crédits à l’utiliser. La contrepartie la restitution d’une somme d’argent équivalent à 1 ou 2% des montants dépensés.

Il a fallu 20 ans au cashback pour s’étendre aux achats en ligne suite à la démocratisation d’internet. Des sites de cashback font donc leur apparition en recensant des magasins partenaires et en reversant une commission lorsqu’un achat est effectué par leur intermédiaire.

 

Comment ça marche ?

Lorsqu’un achat est réalisé par un internaute via un site de cashback sur un des magasins partenaires, ce dernier verse une commission au site de cashback. Cette commission est par la suite partagée entre le site de cashback et les acheteurs.

Dans ce système, tout le monde y trouve son compte :

  • Le site marchand développe ses parts de marchés en touchant de nouveaux clients
  • Le site de cashback obtient une commission car il a rendu visible le site marchand
  • L’utilisateur récupère une partie du montant de l’achat.

Pour bénéficier du cashback, il vous suffit de vous inscrire sur un site de cashback et de réaliser vos achats via cette plateforme. La remise est généralement calculée en pourcentage, elle varie grandement en fonction des sites marchands (de 1% à 20% environ) et peut s’avérer très intéressante. A partir d’un certain montant cumulé (de l’ordre de 10 ou 15 € pour la majorité des sites), vous pouvez encaisser vos gains en demandant un virement bancaire, un virement Paypal, ou un chèque.

 

Je peux avoir un exemple concret ?

Prenons pour exemple le site eBuyClub qui propose 5% de cashback pour toute réservation confirmée sur le site Booking.com. En prenant comme hypothèse que vous réserviez trois nuits pour 300€, c’est 15€ qui vous sont directement versés dans votre cagnotte. Sympa non ?

 

Quel site de cashback choisir ?

En France, il y a plusieurs plateformes de cashback présentant chacune des particularités. Certaines plateformes proposent en plus du cashback des codes promotions, des coupons réductions à imprimer ou encore une extension à installer sur votre navigateur qui vous préviendra des taux de cashbacks en temps réel ! Il existe plusieurs blogs vous permettant de comparer les meilleurs sites de cashback, il ne vous reste plus qu’à choisir !

Afin d’économiser un maximum d’argent (ou d’en gagner, question de point de vue !), la meilleure solution est notamment de s’inscrire sur plusieurs plateformes. En effet, tous les sites de cashback ne référencent pas les mêmes sites marchands partenaires et lorsque c’est le cas, le cashback peut être différent en fonction des périodes ! En utilisant plusieurs sites de cashback, vous pourrez bénéficier du meilleur taux pour le magasin choisi.

 

Le cashback, conclusion

Le cashback représente une bonne opportunité pour les clients comme pour les sites marchands de réaliser des économies. Il est tout de même important de noter qu’en France, les plus gros sites de cashback ont tissé des partenariats avec des marchands populaires comme Cdiscount, Darty, Groupon, Castorama ou encore Nike, de quoi profiter de réductions sur la plupart de ses dépenses.

A vous de l’intégrer intelligemment dans votre routine quotidienne. Cependant, ne tombez pas dans le piège de la consommation inutile, le cashback ne doit pas être pris comme un facteur vous poussant à plus consommer mais bien comme un moyen de mieux dépenser !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *