Le ramonage de cheminée est-il obligatoire ?

La cheminée est un espace aménagé conçu pour chauffer son habitation. Elle est munie d’une sorte de tuyau qui permet d’évacuer la fumée produite. Des feux de bois y sont donc allumés pour assurer le chauffage. Il s’agit d’ailleurs de l’un des modes de chauffage les plus performants, les plus économiques, mais surtout, les plus écologiques qui soient. De fait, le bois est non seulement le combustible le moins cher du marché, mais aussi une ressource renouvelable. Toutefois, pour une utilisation durable de votre cheminée, il est recommandé de la faire ramoner. Est-ce obligatoire pour autant ?

Faites ramoner votre cheminée par un professionnel

Il existe deux principales raisons pour lesquelles vous devriez ramoner votre cheminée de votre propre volonté. La première est qu’une cheminée qui fonctionne à plein régime en hiver accumule énormément de suies et de goudrons. Il s’agit de déchets inflammables et donc très dangereux.

Négliger l’entretien de votre cheminée est par conséquent une erreur que vous ne devez surtout pas commettre. Nous vous suggérons alors de vous rendre sur Ramoneur-Debistrage.com dans les plus brefs délais pour y remédier rapidement. Par souci de sécurité, il est donc nécessaire de faire nettoyer convenablement les parois de la cheminée.

Faire ramoner sa cheminée
Faire ramoner sa cheminée par un professionnel

De plus, une cheminée non ramonée présente un autre risque non négligeable. En effet, il est fort probable qu’elle dégage du monoxyde de carbone : gaz toxique et potentiellement mortel. Raison de plus de vous hâter. En outre, la seconde raison est qu’en cas de feu dans une cheminée, l’assurance habitation demande une attestation de ramonage. Sans cette attestation, il est fort probable que l’assurance ne vous couvre pas. Que vous utilisiez votre cheminée ou pas, vous devez donc nécessairement procéder au ramonage.

Les dispositions prises par la loi

Enfin, pour vous motiver encore plus, le code général des collectivités territoriales impose à tout possesseur de cheminée le minimum d’un ramonage annuel. Le défaut de ramonage est de ce fait une contravention et l’amende peut vous coûter jusqu’à 450 euros.

Toutefois, la réglementation est fixée par arrêté municipal ou départemental. Vous devrez donc vérifier les spécificités de votre région en vous rendant dans votre mairie ou dans votre préfecture. Cependant, de façon générale il vous sera demandé de procéder à au moins deux ramonages par an : le premier avant la saison des chauffe et le second pendant celle-ci.

À qui revient-il de faire ramoner la cheminée ?

Cette opération doit être effectuée par un ramoneur professionnel, compétent et assuré. Il serait idéal qu’il soit certifié « Qualibat ». Ce dernier devra obligatoirement vous délivrer un certificat de ramonage une fois son travail effectué pour attester de la vacuité du conduit. En outre, les frais de l’opération doivent être pris en charge par l’utilisateur de la cheminée. Ainsi, sauf indication contraire dans le bail, il revient par exemple au locataire et non au propriétaire de payer pour le ramonage de sa cheminée.

Dans le but de garantir votre sécurité à vous ainsi que celle de vos proches, nous vous recommandons donc fortement d’entretenir vos cheminées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *