Tout comprendre au baby foot

Vous souhaitez jouer au football sans sortir de la maison ? C’est tout à fait possible en jouant au baby-foot ou babyfoot. Mais au fait, qu’est-ce que le baby-foot? Comment on y joue ? Quelles sont les règles ? Est-ce qu’il existe différentes type de baby-foot ? Et est-ce qu’il y a des techniques au baby-foot ?

Qu’est-ce que le baby-foot ?

Le baby-foot est un jeu de table basé sur le football. Comme pour un jeu de football, le baby-foot oppose 2 équipes dirigées par 2 joueurs. L’objectif est simple : « marquer des buts avec la balle de babyfoot dans la cage de l’adversaire tout en arrêtant ses offensives.». Outre le nom du jeu, le baby-foot désigne aussi la table sur lequel on joue. La table est composée par un plateau servant de terrain de jeu et des barres sur lequel sont placées les figurines. Comme pour un football, le joueur dispose d’une équipe de 11 placés sur 4 barres. Chaque barre représente une position de jeu : attaque (3 figures), milieu de terrain (5 figurines), défense (2 figures) et goal (1 figurine).

Comment jouer au baby-foot ?

Jouer au baby-foot est pareil que de jouer au football, la seule différence est que le premier se joue sur table. Il existe plusieurs actions à effectuer comme « l’engagement » qui consiste à envoyer la balle de babyfoot à un des joueurs (figurines). Il y a aussi le « tir » qui consiste à donner un coup rapide du poignet sur la canne. Le secret pour bien jouer au baby-foot est de rester calme. Il faut garder la tête froide et avoir confiance en soi. C’est crucial pour passer, contrôler et défendre. L’erreur la plus commune est de confondre « rapidité » et « martyriser ». Il ne suffit pas de taper dans le tas, il faut suivre la balle.

Quelles sont les règles du baby-foot

Les règles dépendent surtout du cadre du jeu. Si c’est un jeu entre amis, les joueurs peuvent fixer leurs propres règles. En revanche, dans une compétition, il faut suivre le règlement imposé. Mais en général, le baby-foot suit des règles usuelles très simples à savoir un match se termine après 11 buts. La présence d’un arbitre peut tout changer, car des buts peuvent être déclarés invalides selon les règles adoptées. Les buts marqués par les latéraux appelés « pissette » ou « pistache » sont invalides. En outre, il est noté que selon les pays, le baby-foot se pratique avec des règles différentes. En effet, des pays comme l’Allemagne et la Suisse ont adopté des règles spécifiques.

Quels sont différents types de baby-foot (table) ?

Il existe différents types de tables de baby-foot dont le plus connu est le baby-foot avec monnayeur. Pour jouer sur ce type de baby-foot il faut payer. Il s’agit des baby-foot qu’on retrouve dans les lieux publics comme des cafés, des salles de jeux et autres. Ensuite, il y a les baby-foot sans monnayeur avec lequel on peut jouer sans payer. Ces derniers sont des baby-foot destinés pour un usage en la maison, soit des baby-foot pour particulier qu’on achète. On peut aussi parler de baby-foot spécial ou original qui possède une forme particulière comme les baby-foot pour personnes handicapées. Ce sont des modèles équipés de pieds verticaux permettant le passage de fauteuils roulants.

Quelques techniques de baby-foot

Pour un joueur de baby-foot amateur, il n’y a pas forcement de techniques particulières. En revanche, les pros ont développé des techniques particulières qui permettent d’assurer la victoire. Il s’agit surtout de tirs spéciaux comme la technique du lob par exemple. Cette dernière consiste à faire décoller la balle de babyfoot, soit un tir aérien. Sinon, il y a aussi le « pull shot », un tir qui consiste à tirer la balle vers soi pour ensuite frapper. Ces techniques requièrent une grande maitrise du jeu qui ne s’acquière qu’avec une longue expérience. Le plus important est de savoir tenir les poignets du baby-foot correctement pour maitriser la balle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *