Changer de banque : Les étapes à suivre

De nos jours, changer de banque n’est plus quelque chose de difficile. Si vous trouvez que les tarifs appliqués par votre banque principale deviennent élevés comparés aux autres banques, c’est bien normal de prendre cette décision. Plusieurs autres raisons peuvent vous pousser d’ailleurs à envisager un changement de banque. Cependant, quelle que soit la raison, il vous faudra prendre certaines précautions pour que cette opération se déroule bien. Dans cet article, vous découvrirez les différentes étapes à suivre pour changer de banque.

Faites un bilan des produits que vous détenez dans la banque principale

Un changement de banque est une opération qui se prépare. Ainsi, pour réussir facilement cette opération, vous devez dans un premier temps faire un bilan général de tous les produits (prêt à la consommation, épargne logement, livrets bancaires, etc.) que vous détenez dans la banque que vous voulez quitter. De même, avant de changer de banque, vous devez procéder à des actions spécifiques afin de régler tous les cas relatifs à chaque produit. De même, pour ce qui concerne votre compte courant, vous devez également faire un point de toutes les situations en instance.

L’ouverture d’un compte dans un nouvel établissement bancaire est l’étape indispensable pour enclencher l’opération de migration. Pour ouvrir un nouveau compte, vous devez présenter un justificatif de domicile ainsi qu’un justificatif d’identité. De même, votre nouvelle banque exigera un justificatif de revenu et un premier dépôt. Une fois toutes conditions remplies, il ne vous reste qu’à patienter quelques jours. Si tout se passe bien, vous recevrez tous les éléments nécessaires afin de faciliter l’utilisation de votre nouveau compte.

Prenez en main votre nouveau compte bancaire

Cette étape dans le processus de changement de banque consiste à apprivoiser votre compte dans votre nouvel établissement bancaire. Ici, après avoir reçu tous les éléments nécessaires pour utiliser le compte, testez-le. Ce test vous permettra de savoir si cette nouvelle banque peut répondre vraiment à vos attentes et si la décision de changer de banque en valait la peine. Pour cela, domiciliez par exemple sur ce compte une ou deux opérations automatiques afin d’apprécier ses services. Faites un dépôt sur le compte et utilisez votre carte pour effectuer le retrait. Demandez ensuite votre relevé bancaire pour vérifier que tout est bien retracé.

Procédez au transfèrement de toutes vos opérations

Après des tests concluants sur votre nouveau compte bancaire, il est maintenant temps d’y transférer toutes vos opérations. Pour le faire, vous pouvez le confier à votre nouvelle banque en signant un « mandat de mobilité ». Ce document lui donne le droit de s’adresser directement à votre ancienne banque afin de récupérer la liste de tous les prélèvements récurrents. C’est bien l’un des avantages de la loi Macron en date de février 2017.

Après avoir obtenu ces informations, votre nouvelle banque se chargera de notifier vos nouvelles coordonnées à vos clients et fournisseurs. Toutefois, vous pouvez vous passer du mandat de mobilité et le faire vous-même. Il vous suffira dans ce cas de contacter votre ancienne banque afin qu’elle vous fournisse la liste de toutes vos opérations récurrentes depuis les 13 derniers mois. Il vous reviendra donc de prendre contact avec ceux concernés afin de leur notifier vos nouvelles coordonnées bancaires.

Procédez à la clôture définitive de votre ancien compte

La clôture de votre ancien compte est l’étape finale pour changer de banque de façon définitive. De ce fait, si vous menez vous-même les démarches pour la clôture de votre ancien compte, vous devez principalement :

• Adresser un courrier à votre ancienne banque pour lui notifier votre volonté de clôturer votre compte. Ce courrier doit être avec accusé de réception

• Mettre fin à tous les services en cours entamés avec l’ancienne banque

• Et retrouver tous vos moyens de paiement tels que chèques, cartes bancaires, etc. à votre banque émettrice.

Par ailleurs, si vous faites usage d’un mandat de mobilité, vous pouvez demander la clôture de votre compte à une date souhaitée. Toutefois, celle-ci ne pourra être inférieure à 30 jours à compter de la date d’émission du mandat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *