Comment assurer mon smartphone ?

Loin de cette époque où le téléphone était fixe dans une cabine, la révolution technologique a introduit des smartphones pour une meilleure mobilité. Livrés sur le marché à des coûts variables, leur originalité en fait des objets de grande valeur dans notre quotidien. D’ailleurs, la plupart des téléphones modernes ont un prix considérable. Malheureusement, ils sont constamment exposés à des risques de vol, de perte, de panne ou encore de dommages. C’est la raison pour laquelle de plus en plus, certaines sociétés proposent une option assurance aux mobiles. Les conditions afférentes à cette assurance d’un genre nouveau ne sont pas maîtrisées de tous. Dans l’intention de garantir vos intérêts et la sécurité de votre appareil, il peut être utile de découvrir comment assurer son smartphone pour en tirer les meilleurs avantages.

 

Évaluez vos offres d’assurance

 

Prioritairement, en sus de l’évaluation des risques, il est important de comparer la valeur du téléphone au cumul du montant à déposer chez l’assureur afin de juger de l’opportunité de votre assurance téléphone. En réalité, en matière d’assurances, il est primordial de prendre le temps nécessaire pour se convaincre des offres auxquelles on adhère et des engagements que l’on s’assigne. Faute de prudence, il n’est pas rare de souscrire à plusieurs garanties identiques. Dans ce sens, il est possible que votre société d’assurances ait anticipé sur votre besoin de protéger votre téléphone mobile contre certains risques. De ce fait, il convient alors de vérifier si l’un ou l’autre de vos contrats d’assurance notamment l’assurance multirisque habitation ne comporte pas déjà une clause de protection pour les objets personnels. En principe, cette assurance couvre les risques inhérents à tout ce qui se trouve à l’intérieur de votre habitation et par voie de fait, éventuellement votre smartphone (s’il se trouve au domicile). Au-delà, certains fournisseurs étendent la garantie au téléphone mobile même dans le cas où il se trouverait à l’extérieur au moment de l’incident. Dans ce genre d’assurance, il n’est donc plus nécessaire de recourir à une assurance spécifique pour téléphone. Cet examen vous permet d’éviter les doublons et de faire des économies considérables.

 

S’engager auprès d’un prestataire en assurances

 

Dans le cas où aucune disposition ne prévoirait une protection étendue, alors vous pourriez vous orienter vers divers prestataires. Outre les grands opérateurs de téléphonie mobile, vous pourriez aussi opter pour les sociétés spécialisées dans l’assurance, les distributeurs du téléphone, les courtiers, et même vers votre banque. Toutefois, les offres ne se valent pas. Elles sont soumises à conditions et sont spécifiques à chaque compagnie. Pour en tirer le meilleur profit, il est impératif de comprendre tous les contours relatifs à certaines rubriques. Par exemple, les conditions de prise en charge de votre mobile sont inscrites sous le titre « garanties » ou « objet de la garantie ». Il va sans dire que lorsque votre assureur décide de prendre en charge les dégâts subis par votre appareil, l’assurance ne couvre qu’une certaine partie. Ainsi, le montant laissé à vos frais est précisé sous la section « franchise ». Il est tout aussi important de cerner les conditions dans lesquelles la garantie n’est pas prise en compte par l’assureur. Si ces conditions relèvent d’un événement quasiment improbable, alors il est préférable de rechercher une meilleure offre. Quelle que soit l’assurance pour smartphone à laquelle vous souscrivez, il est indispensable de conserver la facture d’achat et de noter le numéro IMEI du mobile. Autrement, vous ne pourriez bénéficier des garanties offertes par votre assureur. Par ailleurs, la contraction d’une assurance peut se faire via internet ou en agence. En cas d’insatisfaction, les lois nouvelles vous protègent et vous permettent de vous désengager librement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *