La tricopigmentation : en quoi consiste-t-elle ?

La tricopigmentation est utilisée pour réparer la plupart des problèmes de chute de cheveux. Il s’agit d’une solution connue adoptée pour régler divers problèmes de perte de cheveux, comme la calvitie, alopécie androgenetique. Elle est aussi utilisée pour cacher une cicatrice. L’accessibilité à cette pratique est possible tant pour les hommes que pour les femmes. La tricopigmentation est une méthode pratique et efficace. Mais en quoi consiste-t-elle réellement ?

La tricopigmentation, une alternative saine, rapide et efficace

Il s’agit d’une méthode de tatouage du cuir chevelu. Son objectif est de combler les manques engendrés par la chute de cheveux. C’est-à-dire qu’il vise à reproduire un cheveu qui repousse grâce au tatouage. C’est une sorte de bluffing visuel qui vise à casser le contraste entre le cuir chevelu clair et les cheveux foncés.

En réalité, le pigment utilisé est mis en place à la surface du cuir chevelu, notamment sur le derme supérieur. Ce qui explique pourquoi elle est non invasive. Il n’y a rien à craindre qu’elle provoque des soucis supplémentaires. Malgré tout, il est toujours prudent de s’adresser à un spécialiste pour obtenir les effets désirés et pour bénéficier d’un soin sans risques pour la santé. D’ailleurs, il est possible de retrouver des experts de la tricopigmentation à Marseille ou dans les nombreuses villes du pays.

Souvent, la tricopigmentation permet de créer un effet densité qui permet d’ombrer la peau afin d’éliminer le contraste entre la partie claire et foncée du cuir chevelu. L’effet rasé est aussi beaucoup demandé dans la tricopigmentation. Il s’agit de redessiner une ligne frontale perdue. L’aspect esthétique est bien établi. Ce qui apporte réellement un rajeunissement.

Tricopigmentation et greffe de cheveux

Il est possible d’associer greffe de cheveux et tricopigmentation. D’ailleurs, les spécialistes sont nombreux à adopter cette méthode. Celle-ci permet en général d’améliorer les résultats dans les parties les plus touchées par l’alopécie. Il y a certaines zones larges d’alopécie qui sont difficiles à combler avec la greffe de cheveux. Dans cas, la tricopigmentation s’avère être la solution clé en main pour y arriver. Certes, la micro pigmentation peut être accessible, mais les résultats sont plus sûrs et concrets avec une tricopigmentation.

Malgré tout, les résultats d’une tricopigmentation dépend quand même sur la nature du cuir chevelu et la science des patients ainsi que leur mode de vie. Il est vrai que les eaux de pluie ne réussiront pas à effacer l’encre. Cependant, la lumière du jour peut ternir la durée du résultat si elle se présente sous une quantité excessive.

Les procédures de tricopigmentation à connaître

Il faut savoir que chaque expert dispose de sa propre installation pour la pratique de la tricopigmentation. C’est-à-dire que les procédures peuvent donc être différentes d’un spécialiste à l’autre. Généralement, chacun utilise différents types d’instruments. Le type d’encre ou de couleur peut également être varié.

C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est prudent de s’adresser à un centre spécialisé et reconnu pour réaliser la tricopigmentation. Il est donc conseillé de bien se renseigner sur la réputation du professionnel avant de vivre l’expérience. Un traitement doit procurer une ligne de cheveux de qualité et aussi une apparence adaptée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *