Prêt à taux zéro et dispositif Pinel, les points à connaître

Les dispositifs de défiscalisation aident les particuliers à devenir propriétaire. Mais, les plus connus de ces dispositifs sont certainement la loi Pinel et le prêt à taux zéro. Explication.

  • Le dispositif Pinel pour la réduction d’impôt

En investissant dans l’immobilier, sachez que vous bénéficierez d’une réduction d’impôt si vous mettez en location votre bien. Cette réduction est calculée selon la durée du bail, ce qui pousse les gens à se tourner vers le neuf. Pour vous aider à y voir plus claire, voici un exemple des plus concrets. Si vous mettez en location votre bien pendant six ans, vous jouirez d’un avantage fiscal pouvant atteindre les 12% du prix de votre bien. Pour neuf ans de location, la réduction s’élèvera jusqu’à 18%, et si vous continuez votre  bail pendant 12 années consécutives, sachez que votre réduction d’impôt variera aux alentours de 21%, et cela grâce au dispositif Pinel. Alors, avec cette disposition, vous pourrez mettre de côté vos doutes en ce qui concerne le placement dans le neuf.

Pour pouvoir bénéficier des avantages offerts par la loi Pinel, il faut vérifier que votre bien se trouve dans l’une des zones éligibles. Outre cela, le prix de votre acquisition ne doit pas dépasser les 5 500 euros le mètre carré. Mis à part ces restrictions pécuniaires, le propriétaire devra s’engager à mettre son bien en location dans les douze premiers mois qui suivent son acquisition. Il ne pourra pas cumuler d’autres dispositifs de défiscalisation mis à part la loi Pinel. Et sur le choix des locataires, certains points doivent également être vérifiés de même que le plafond du loyer.

  • Le prêt à taux zéro pour une acquisition simplifiée

crédit

Outre les particuliers et professionnels qui rêvent de fructifier leur placement immobilier, il faut aussi prendre en compte l’avantage qu’offre le marché immobilier aux familles qui envisagent de s’offrir leur propre maison. En investissant dans l’achat d’un bien neuf,  vous n’aurez aucune difficulté à bénéficier d’un rachat de credits le moins cher sur le marché ou d’un prêt à taux zéro auprès de votre banque, d’autant plus qu’il vous permettra de financer votre projet à hauteur de 40% de son prix.

Mais pour bénéficier de ce prêt à taux zéro, certaines conditions doivent être respectées. En effet, le demandeur doit résider durant 8 mois par an et cela pendant six ans au minimum dans l’endroit où il va investir. Cela signifie qu’il ne pourra pas vendre son bien avant les six prochaines années de son acquisition. Il faut également reconnaître que les ménages peuvent différer le remboursement en fonction de leur revenue. Pour cela, ils auront le choix entre la durée du remboursement, allant de 5, 10, 15 ou 20 ans. Grâce à cet argumentaire, beaucoup de particuliers peuvent aspirer à devenir propriétaire, ce qui est l’objectif final de tous les gouvernements qui se sont succédé. Mis à part le prêt à taux zéro, d’autres aides offerts aux particuliers qui envisagent d’acheter leur résidence principale, parmi cela, il y a l’éco-PTZ, le prêt épargne logement, le prêt conventionné et bien d’autres encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *