Quel gel hydroalcoolique pour garantir un respect d’hygiène optimale ?

Le gel hydroalcoolique est actuellement considéré comme un produit magique. En effet, deux gouttes conviennent pour désinfecter les mains. Cela ne suffit pourtant pas pour que ce soit réellement efficace. En cette période où la pandémie s’intensifie progressivement, il est primordial d’utiliser le gel hydroalcoolique comme il se doit, afin de profiter d’une protection optimale. Encore faut-il choisir un produit ayant une véritable action bactéricide, virucide et fongicide lors de l’achat.

Gel hydroalcoolique : le bon geste à adopter pour une hygiène impeccable

L’utilisation de gels hydroalcooliques tels que ceux de Kleengel est fortement recommandée dans de nombreuses situations, afin de réduire la propagation du coronavirus. Après un éternuement, après être allé aux toilettes, en cas de contact avec une personne ou un objet potentiellement contaminé… Autant de cas sont effectivement susceptibles d’accroître le risque de transmission des infections. Utilisez donc surtout ce genre de produit dans les endroits publics comme les transports en commun, les centres commerciaux, les salles de sport ou de spectacle, etc.

Le gel hydroalcoolique se révèle par ailleurs être une alternative intéressante, en particulier quand il est impossible d’avoir accès à de l’eau et à du savon. Cela, sans pour autant le substituer totalement au nettoyage des mains traditionnel (à l’eau savonneuse). Néanmoins, ce produit diminue considérablement le risque de prolifération des bactéries pathogènes. L’idéal serait alors de combiner les deux solutions pour obtenir l’effet attendu.

Le type de gel à absolument privilégier

Si vous souhaitez vous procurer un gel hydroalcoolique réellement efficace, il vous est recommandé de privilégier un produit répondant à la norme NF14476 comme Kleengel. Il s’agit en fait d’une norme qui authentifie l’action virucide, fongicide et bactéricide de la solution. La concentration en alcool de cette dernière doit également être comprise entre 60 et 70%. Une teneur qui peut aussi être exprimée en mg/g sur certains flacons. Dans ce cas, elle doit être comprise entre 520 et 630 mg/g.

Sélectionnez de ce fait un gel dont l’intégralité de ces informations est parfaitement indiquée sur son étiquette. Son utilisation vous sera certainement bénéfique, dans le but de vous prémunir d’une éventuelle maladie contagieuse. L’avoir à portée de main est relativement pratique, surtout lors de vos déplacements. Veillez juste à l’utiliser correctement pour garantir une hygiène parfaite des mains.

Les règles d’usage à respecter pour une meilleure efficacité possible

Déposez environ 3ml (deux gouttes) de gel hydroalcoolique Kleengel dans le creux de vos mains, puis frictionnez-les durant au moins 30 secondes. La friction est en fait à réaliser sur les paumes, les dos et les tranches de vos mains. Poursuivez ensuite entre les doigts, sur les pouces et enfin au niveau des poignets. Faites en sorte d’atteindre toutes les parties de vos deux mains. L’opération s’arrêtera une fois que le produit sera sec. À noter d’ailleurs que celui-ci s’utilise sans rinçage.

En outre, il est déconseillé d’appliquer du gel hydroalcoolique sur mains humides. L’efficacité sera en effet nulle, à cause de la dilution de l’alcool constituant le gel. De plus, les risques de réactions allergiques cutanées sont élevés. L’effet du produit est également moindre sur des mains sales, en raison de la présence de matières organiques. Un gel hydroalcoolique ne doit pas non plus être appliqué sur une peau qui présente des lésions. Son usage n’est pas pour autant néfaste à la santé ni contre-indiqué aux femmes enceintes. L’unique risque identifié est une éventuelle hypersensibilité à l’alcool isopropylique ou à l’éthanol. Ce qui est cependant un cas exceptionnel, qui peut être évité grâce à un gel d’excellente qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *