Soutien psychologique des salariés en entreprise : aider, assister et soutenir

Dans leur vie, tant personnelle que professionnelle, les salariés des entreprises peuvent être confrontés à des difficultés individuelles ou collectives qui peuvent impacter leur bien-être au travail, leur disponibilité et leur investissement, et à terme leur performance et celle de toute l’entreprise. Du fait de nouveau rôle social et de leur responsabilité en matière de médecine du travail, de nombreuses entreprises s’attachent désormais à proposer à aux collaborateurs qui le souhaitent un soutien psychologique afin de faire face et de surmonter les difficultés rencontrées.

Pourquoi une cellule de soutien psychologique au travail ?

La prévention des risques psychosociaux est aujourd’hui une préoccupation majeure pour les entrepreneurs et les ressources humaines. L’équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle est parfois précaire, un champ pouvant en investir un autre. Les problématiques du travail s’invitent à la maison et inversement. Les sociétés sont donc elles aussi confrontées à l’absentéisme, aux conflits de personnes, aux addictions, au suicide, etc.

Parfois c’et l’environnement professionnel lui-même qui peut être vecteur de traumatisme : suicide o tentative de suicide, accident grave, violence, explosion… Il est alors souvent nécessaire de mettre en place une cellule psychologique d’urgence.

En collaboration avec les ressources humaines et les services sociaux au travail, le soutien psychologique en entreprise tend à prévenir et à agir face aux traumatismes de la vie des salariés et à leur impact sur la vie de ces derniers dans l’entreprise et sur leur investissement au travail.

Psychologue du travail : un soutien quotidien au service des salariés

Dans le cadre de sa mission d’accompagnement social des salariés, les entreprises s’appuient en grande partie sur des assistantes sociales du travail pour les problématiques familiales, budgétaire, de logement… ainsi que sur des psychologiques du travail.

Ces derniers vont assurer un soutien psychologique au travail pour les salariés fragilisés par le biais de plateforme d’écoute ou de permanence physique. Ils apporteront une écoute bienveillante et constructive face aux problématiques d’anxiété, de stress, de démotivation pour des salariés qui ont généralement du mal à se faire entendre dans l’entreprise ou se trouvent en situation difficile dans leur vie professionnelle ou dans l’équilibre avec leur vie personnelle.

Si la prévention assurée par les assistantes sociales et psychologues du travail se fait en relation étroite avec la direction ou les ressources humaines, le soutien psychologique individuel se fait de manière anonyme afin de libérer la parole et de favoriser un accompagnement constructif.

Gestion psychologique des événements traumatiques en entreprise

Les problématiques psychologiques des salariés ne sont pas seulement le fait de situation individuelle s’invitant au travail, mais découlent parfois d’événement traumatique s’étant déroulé au travail ou dans le cadre de l’exercice des missions de l’entreprise. Il est alors nécessaire de proposer une réponse mesure et adaptée à la survenue d’un événement brutal et inattendu générant une émotion forte : décès d’un collaborateur, séquestration, violence…. La solution est alors la mise en place d’une cellule psychologique de crise.

La composition de cette cellule de crise devra prendre en compte le niveau de traumatisme et la nature des réponses à apporter. Ainsi, l’équipe pourra inclure l’employeur, un médecin du travail, un psychologue du travail ou une assistante sociale, un délégué du personnel, un ou des responsables de service ou chefs d’équipe. On pourra également compléter ce groupe par un acteur extérieur pour un apporter un regard objectif sur la situation.

Cette cellule psychologique sera ainsi en charge d’annoncer l’événement avec les moyens adaptés et à destination des personnes concernées, d’évaluer la situation et les réactions face à cet événement, de mettre en place des dispositifs d’écoute et de soutien psychologique collectifs ou en face à face.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *