Voyager à Madagascar pour rencontrer des espèces uniques en leur genre

Si Madagascar est l’une des destinations privilégiées des touristes dans l’océan indien, c’est en premier lieu grâce à la richesse de sa biodiversité. La grande île est considérée comme un sanctuaire de la nature. Grâce à la variété de son climat et à la fertilité de son sol, elle est un endroit favorable pour différentes espèces d’animaux et de végétaux pour vivre. Celles-ci sont d’une richesse sans égal. En parlant de la faune particulièrement, la majorité d’entre elle est endémique du pays.

Le lémurien : espèce endémique et emblématique de Madagascar

Animal le plus représentatif de Madagascar, le lémurien est unique en son genre. La grande île abrite actuellement près de 100 espèces de cette petite espèce de singe dont la majorité d’entre elles est endémique du pays. En effet, cinq familles de lémurien atypiques sont exclusivement observables à Madagascar. Parmi eux, il y a le Sifaka ou le lémurien danseur connu par sa longue queue plus long que son corps et son pelage épais variant du blanc et noir. Il y a aussi l’Aie Aie ou le lémurien nocturne qui ne sort que la nuit. Vous pouvez le reconnaître par ses oreilles de chauve-souris, sa queue d’écureuil et un de ces doigts plus long que les autres.

Pour les rencontrer lors de votre Madagascar tours, il vous suffit de visiter les parcs nationaux tels que le parc national d’Andasibe et le parc national de Ranomafana. Malheureusement, certaines espèces de lémuriens sont en voie de disparition à cause de l’exploitation illégale et de la destruction de leur habitat naturel.

Le fosa : prédateur de Madagascar en voie de disparition

Si les lions et les tigres sont les plus grands prédateurs sur la planète, A Madagascar, c’est le fosa qui est le prédateur du pays. C’est un carnivore de taille moyenne qui se trouve uniquement sur la grande île. Ils nourrissent de tout, des lémuriens aux lézards.

Il est connu par sa fourrure courte mais dense, allant du rouge au brun foncé, sa petite tête de chat, son museau de chien, ses grands yeux et ses oreilles arrondies. Sa queue a la même longueur que son corps.

Tout comme les lémuriens, vous pouvez les observer en visitant les deux parcs nationaux énoncés précédemment ou certaines réserves comme celle d’Ankarana. Le fosa est également en voie de disparition à cause de la déforestation et de la chasse illégale.

Les autres faunes endémiques de Madagascar

Outre le faune et le lémurien, Madagascar abrite encore d’autres espèces faunistiques dont certaines sont endémiques du pays. C’est le cas par exemple pour les reptiles. Pour les caméléons, ils y sont nombreux dont la plus petite espèce ne se trouve que dans le pays. Et si de serpent coupe votre chemin lors de la visite d’un parc national, ne craignez pas. En effet, les différentes espèces de serpents qui se trouvent à Madagascar ne sont pas venimeuses. Pour les crocodiles, la grande île n’abrite qu’une seule espèce.

Madagascar est aussi un refuge favorable pour les oiseaux. Une variété de ceux-ci s’y trouve. Sans avoir oublié les amphibiens qui sont représentés par les grenouilles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *