Toutes les questions que nous nous posons tous en période de pandémie du Coronavirus (Covid-19)

Si on a été contaminé par le Coronavirus, est-on immunisé une fois guéri ?

C’est une question qui préoccupe beaucoup de monde. Est-ce qu’une fois qu’on a été affecté, on développe une réponse immunitaire qui sera efficace pour limiter une deuxième infection ? La question s’est posée parce qu’il y a eu des cas de patients qui auraient été infectés tout de suite après avoir été malade une première fois. Concrètement, il y a très peu de chances pour que ce soient des patients infectés. Les professionnels pensent que ce sont plutôt des tests de diagnostic qui ont été ce qu’on appelle des « faux négatifs ». Statistiquement, un test a toujours un taux d’échec et que ces patients n’étaient en fait pas vraiment guéris. Bien qu’il soit trop tôt pour le dire, on ne sait pas qui est complètement immunisé. Des premiers essais montrent qu’il reste des anticorps contre ce virus chez les personnes qui ont guéri, mais on ne sait pas combien de temps ils vont persister.

“Je suis stressé, que dois-je faire ?” Réponse : ne pas céder à la panique.

Tous les médias relaient les actualités autour de cette crise sanitaire d’une ampleur sans précédents.Il faut absolument prendre du recul sur ces événements pour éviter des déviances non raisonnée et partir dans une psychose délirante. Comme la grippe, ce virus à une proportion encore plus forte à muter et donc à se modifier dans le temps. Cependant, il n’en devient pas forcément plus virulent et circule depuis toujours entre les différentes espèces animales. Selon le degré de contamination du patient et la qualité des défenses immunitaires de chacun, le Coronavirus (Covid-19) peut devenir mortel dans les cas les plus extrêmes. C’est pourquoi des gestes et une discipline personnelle et collective sont à mettre en avant.

Comment éviter la propagation du Coronavirus ?

Après decrès et les l’intervention du Gouvernement, des mesures drastiques sont mises en vigueure pendant plusieurs semaines, voici un rappel important des règles que nous devons tous respecter :

 

  • Eviter le contact avec les personnes, favorisez 1 mètre de distance avec autrui.

 

  • Si vous êtes immunodeficient, si vous avez des antécédents médicaux lourds ou autres, confinez-vous chez vous et favorisez le port d’un masque dès que vous pouvez.

 

  • Eviter les déplacements si ce n’est pas nécessaire, si vous optez pour travailler à la maison, faites-le. L’Etat à mis en place une attestation de déplacement pour chacun d’entre nous : utilisez-là à bonne escient et respectez les motifs sans en abuser.

 

  • Lavez-vous les mains régulièrement au gel hydro-alcoolique ou au savon (toute les heures).

“Dois-je désinfecter toutes les pièces de la maison ?” Conseils sur l’aseptisation de notre environnement :

A force de vouloir constamment stériliser un milieu en consommant ou utilisant des molécules aseptisantes, on renforce justement la résistance de l’agent pathogène.

C’est typiquement le problème que nous avons avec les antibiotiques, trop souvent utilisés, ils ne font plus leur travail. Ainsi, avoir ce même réflexe avec le Coronavirus (Covid-19) est normal mais pas idéal si on en abuse.

 

Nous vivons dans des milieux avec l’omniprésence de virus, bactéries, champignons en équilibre, c’est pour cela que tout fonctionne parfaitement. A force de vouloir constamment contrôler des éléments et nous mettons en danger cet équilibre originel. Un déséquilibre se crée et les agents pathogènes les plus forts se développent encore plus et les plus faibles sont écrasés. Le Coronavirus ne déroge pas à la régle. Aseptiser c’est une bonne chose, mais seulement en cas de risque avéré.

 

Conseils : diffuser des mélanges d’huiles essentielles assainissantes, purifiant mais aussi pour bébé. Puis aérer vos intérieurs 1 heure par jour, rassurez-vous il n’y a pas de risque.

 

Découvrez tous les conseils de diététicien en cette période de Coronavirus.

“Comment s’alimenter ?”

 

L’alimentation est un facteur déterminant sur la santé du système immunitaire. Il existe donc quelques recommandations à suivre :

 

  • Privilégiez une alimentation équilibrée en protéines, glucides, lipides. Elle doit être variée et adaptée aux saisons et aux étapes de la vie de chacun.

 

  • Réduisez les apports en aliments riches en sucre visible ou caché (aliments à index glycémique élevé).

 

  • Évitez de trop utiliser les graisses animales saturées et l’excès de protéines animales

 

  • Préférez les graisses insaturées contenant des acides gras essentiels : huile vierge de 1ère pression, à froid, riche en oméga 3 (colza, lin, noix, cameline) ou les petits poissons des mers froides (anchois, sardines, maquereaux).

 

  • Augmentez la part de légumes, et les fruits (notamment ceux colorés)
  • Favorisez les apports d’aliments fibreux : légumineuses, céréales semi-complètes ou complètes, légumes ou fruits.

 

  • Favorisez les aliments bio pour éviter l’apport de pesticides et perturbateurs endocriniens.

 

N’attendez pas le Coronavirus pour changer vos habitudes, qui ne seront de toute façon que bénéfiques pour la suite. Choisissez des compléments alimentaires si et seulement si vous avez déjà changer un minimum votre mode vie, sinon cela n’est pas de grand intérêt. Prenez alors des compléments alimentaires uniquement s’il y a un risque de contagion locale et / ou que vous avez une faiblesse. Quel que soit votre état, la première chose à faire et changer son mode de vie. En plus, c’est moins coûteux que d’acheter une ribambelle de gélules ou comprimés pris à la hâte !

Voici ce qu’il faut prendre si des personnes de votre entourage aurait contacté le Coronavirus (Covid-19) (tout aussi utile aussi pour la grippe ou autre maladie contagieuse) :

 

1/ Faire une cure de probiotiques puis entretenir avec les prébiotiques ou actibiotiques pour augmenter le nombre de soldats.

 

2/ Echinacé, chaga, reishi, shiitake, maitake, vitamine C pour augmenter leur force,

 

Et si vous êtes infecté par le coronavirus, voici ce qu’il faudrait consommer :

 

1/ Tisane de thym toute la journée avec du miel d’Eucalyptus. Ce dernier agit davantage sur la sphère respiratoire, en alternance avec miel de Manuka.

 

2/ Argent colloïdal et / ou extrait de pépin de pamplemousse (EPP) et / ou propolis et / ou vinaigre des 4 voleurs toutes les 3 heures.

 

3/ Cocktail d’huiles essentielles spécifiques aux bronches.

 

4/ Vitamine C, 3 à 4 fois par jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *